Instauration dans le PLU approuvé en 2016 de secteurs de mixité sociale permettant une répartition équilibrée de construction de logements sociaux sur le Territoire.

25% à 30% de logements sociaux dans les nouveaux programmes contre 100% en 2014. Une meilleure mixité sociale sur la ville et des rentrées financières multipliées par trois pour chaque mètre carré construit.