Un fort taux d’investissement a été maintenu sans augmenter les impôts. La dette est désormais totalement sécurisée et ne contient plus aucun emprunt toxique.

• 0% de hausse d’impôt depuis 2014.
• Après une phase de stabilisation, la dette baisse depuis deux ans (de 90,18 M€ elle passe à 88,3 M€).
• Suppression des emprunts toxiques : passage de 36% de taux fixes en 2014 à 50% en 2018.